フランシス・ルマルク – 「腹ぺこの人殺し」 (1948)  試聴・歌詞

「Le tueur affamé 」の歌詞
Francis Lemarque

  1   Sur le coup d’ midi et d’ mie
  2   Johnny abattit Tony
  3   Sans histoire
  4   Il lui mit dans les boyaux
  5   Douz’ ball’s de son rigolo
  6   Et au r’ voir
  7   La faim tiraillait Johnny
  8   Mais il n’ avait pas fini son boulot
  9   Car avant d’aller manger
 10   L’ avait un compt’ à régler
 11   Dans l’ quartier

 12   Johnny s’ en alla plus loin
 13   Il était une heur’ moins vingt
 14   Dans un coin il attendit Alfredo
 15   Et lui enfonça dans l’ dos
 16   Son couteau
 17   C’ gars-là y ‘ avait fait du tord
 18   Quand ils étaient dans l’ grand Nord
 19   Chercheurs d’or
 20   Y s’ dit: J’ peux aller croûter
 21   Maint’ nant son compte est réglé
 22   Il est mort

 23   Minc’, déjà une heure et quart
 24   J’allais oublier l’ rancart
 25   À la gare
 26   Pour aller exécuter
 27   Une poupée
 28   Qui nous a vendu sal’ment
 29   Au flic qu’était son amant
 30   En avant !
 31   Tant pis pour la boustifaille
 32   Allons buter de la flicaille
 33   C’est l’ travail !

 34   À trois heures c’était fini
 35   La poupée était occise
 36   Et Johnny se

 37   Dit: Puisque j’ suis lancé
 38   Ben j’ai plus qu’à continuer
 39   Sans croquer
 40   J’ai noté dans mon cal’pin
 41   À quatre heures Chaussée d’Antin
 42   Chez Justin
 43   Y a un coup fumant à faire
 44   Faut zigouiller un’ rombière
 45   Millionnaire

 46   En rentrant dîner chez lui
 47   Johnny eu d’ autres ennuis
 48   Ce jour d’ hui
 49   Sa souris qu’ il aimait tant
 50   Avait suivi son amant
 51   L’ grand Fernand
 52   De quoi ! fit Johnny en colère
 53   Un typ’ comm’ ça, un gangster
 54   Quelle misère !
 55   J’ vais leur payer à chacun
 56   Un’ redingot’ en sapin
 57   Avant d’ main

 58   Il la tua un’ heure plus tard
 59   Et ça lui donna l’ cafard
 60   Mais trop tard
 61   Il pleurait
 62   Tu m’ as fait souffrir
 63   Dans mes bras tu pourras plus r’ venir
 64   Te blottir
 65   Mais sa montre marquait dix heures
 66   Y s’ dit:
 67   J’ dois r’ prendre mon labeur
 68   De malheur
 69   C’est pas c’ soir que j’ vais bouffer
 70   J’ai encore un type à tuer
 71   Quel métier
 72   Quel sale métier !