ジョルジュ・ムスタキ – Le droit à la paresse ビデオ・歌詞

「Le droit à la paresse 」の歌詞
Georges Moustaki

  1   Je voudrais rendre grâce à celui qui, peut-être,
  2   A été mon premier et mon unique maître.
  3   Un philosophe mort voici quelques décades.
  4   Mort de son propre choix, ni trop vieux, ni malade.

  5   Il n’était pas de ceux qui entre dans l’histoire.
  6   Nous sommes peu nombreux à servir sa mémoire.
  7   Il ne se posait pas en saint ou en prophète,
  8   Mais cherchait avant nous le bonheur et la fête.

  9   Il rêvait d’une vie que l’on prend par la taille,
 10   Sans avoir à la gagner comme une bataille.
 11   Nous disait que la terre était pleine de fruits
 12   Et de pain et d’amour et que c’était gratuit.

 13   Il parlait de ne plus jamais plier l’échine,
 14   Ni de se prosterner devant une machine.
 15   Il souhaitait pour les générations futures
 16   De ne souffrir jamais d’aucune courbature.

 17   Sans vouloir enseigner, sa parole était claire
 18   En cela, peut-être, elle est révolutionnaire.
 19   Je voudrais rendre grâce à ce maître en sagesse
 20   Qui ne nous arrivait ni d’Orient, ni de Grèce.

 21   Je voudrais rendre grâce à ce maître en sagesse
 22   Qui ne demandait que le droit à la paresse.